Quels traitements contre la chute de cheveux ?

La chute de cheveux est un problème majeur qui peut concerner uniquement le cuir chevelu ou tout le corps. Tout le monde peut perdre ses cheveux, mais c’est plus fréquent chez les hommes.
Un changement dans la pilosité d’un individu est considéré comme physiologiquement normal lorsque la perte de cheveux est limitée à une centaine de cheveux par jour. Au cours de la vie, les cheveux poussent, tombent et repoussent une vingtaine de fois. Chaque cycle, surtout chez les femmes, peut durer jusqu’à six ans et si une perte de cheveux survient dans ce laps de temps, elle est considérée comme absolument physiologique.
chute de cheveux

Qu’est-ce que la calvitie ?

Les rides d’expression sont les plus faciles à détecter et sont celles qui se développent le plus tôt, généralement vers 30 ans. Elles sont le résultat de la contraction continue des muscles du visage lors du mimétisme (sourire, grimace de colère ou de douleur, etc.) et du tabagisme.

Les zones où elles ont le plus tendance à se développer sont : les côtés du nez, sur le front, entre les sourcils, sur les côtés des yeux, autour de la bouche et sur la lèvre supérieure. Citons par exemple la “patte d’oie”, le “code-barres” et les rides du nez (entre la bouche et le nez).

Quelles sont les causes d’une chute de cheveux excessive ?

Il arrive qu’au printemps ou en automne la chute de cheveux soit plus importante. Mais cela ne suggère pas de risque pathologique, tant que l’importance de la chute de cheveux est proportionnelle à sa densité habituelle.
Mais lorsque la quantité de cheveux tombant est visiblement plus importante que la quantité de cheveux poussant, cela veut dire qu’on est en présence d’une anomalie. Il arrive souvent que cette perte anormale de cheveux soit causée par des facteurs temporaires, qui peuvent être environnementaux, ou liés au stress et à une mauvaise alimentation, mais si vous réalisez que la perte va bien au-delà d’une période limitée, vous devez rechercher des causes plus profondes.
Un certain nombre de facteurs peuvent augmenter votre risque de perte de cheveux, notamment :
• Le facteur héréditaire : Des antécédents familiaux de calvitie.
• Âge
• Perte de poids importante
• Certaines conditions médicales, telles que le diabète et le lupus
• Stress

perte de cheveux

Je choisis ma solution pour avoir une chevelure dense.

Une question ?

Ajouter un commentaire